Rurik's Blog

Mise au point

Posted in MOI, Tout et n'importe quoi, Web by Rurik Dmitrienko on 11 octobre 2009

Suite au commentaire de Laura Porta-Rotonda,  qui me dit en substance que j’écris comme un cochon! je la cite, « Peut-être fréquentâtes-vous les écoles mais, pour l’orthographe, çà s’arrange pas avec les années! »
je lui repondrai: ben ouip que  j’ frequentassiè un peu d’école, pas beaucou c’est vrè,  et que cet etablissement de dispentiation de savoir ce nommait l’école Decroly et ke cé toujours vrè qu’ o nivo d’ l’authographe, à la des sp rances de nos mètres, nous n’y fummes pas des As! Mais ken revanche nous y apprîmes que tout ce que nous y apprissions veau bien ce que vous apprissiez dans vos casernes!
Que pt’ete bien qu’à l’approche du milieu de mes cent ans ça s’arrange pas, je lacorde à noeud , mais qu’il  faudra si fer ou à repasser derrière ma prôose!
En tou ten ka mon, tout cela m’est bien égal (dixit:(encore) Aznavour, je crois…pas sure!) mais que j’ lui promets que ma litterâture seurat serra et saura (3 artistes que j’aime beaucoup!) tartinée de Métaphore, d’Oximore, de Paronomase, de Méthonymie et Stichomythie,  de Synecdoque, d’Hyperbole, de Catachrèse sans oublier Antanaclasse, Anacoluthe et Agosiopèse!
voila! Na!

Na!

Bon élève de caserne

Publicités
Tagged with:

André Dupont, dit Aguigui Mouna

Posted in Photogaphy, Tout et n'importe quoi by Rurik Dmitrienko on 11 octobre 2009
Aguigui-Mouna-1

Aguigui, le cri de la vie !

  • C’est en parlant haut qu’on devient haut-parleur.
  • Ne prenez pas le métro, prenez le pouvoir.
  • Des vélos, pas trop d’autos. Du gazon, pas de béton, des moutons, pas de canons.
  • Le jour où un vélo écrasera une auto, il y aura vraiment du nouveau.
  • Aimez-vous les uns sur les autres.
  • La grossesse à 6 mois ! La retraite à 15 ans !
  • On vit peu mais on meurt longtemps.
  • Je préfère le vin d’ici à l’eau de là (emprunté à Francis Blanche).
  • Riez et vous serez sauvé.
  • Aguigui, le cri de la vie !
  • Les valeurs morales ne sont pas cotées en bourse.
  • Mieux vaut être actif aujourd’hui que radioactif demain.
  • Au pays de la barbarie, je joue de l’orgue de Barbarie !
  • Le régime est pourri ! criait-il dans la rue en agitant un régime de bananes pourries.
  • Lisez le Mouna-Frères et retirez-vous dans un Mouna-stère où on boira de la li-mounade…! déclamait-il en vendant son journal.
  • Nous sommes tous égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres. *

Aguigui-Mouna-4

Aguigui-Mouna-2

Tagged with: ,

Jean Dubuffet et sa petite auto

Posted in ART, Photogaphy by Rurik Dmitrienko on 11 octobre 2009

C’etait en 1972, ma mère travaillait avec Jean Dubuffet sur Coucou Bazar dans son atelier à la Cartoucherie de Vincennes. J’allais souvent la rejoindre après l’école, ( j’étais à Decroly, une école de gauchiste à Saint Mandé).
A l’époque je voulais être photographe (comme tous les Decrolyens!) et j’avais eu pour Noël mon premier piège à image, un Asahi Pentax,  je le baladais toujours avec moi.
Un après-midi où j’ étais à la cartoucherie on me dit que je devais rester dans mon coin et que surtout je ne me fasses pas voir parceque Mr. Jean Dubuffet allait arriver d’ un moment à l’autre pour essayer sa voiture que l’on venait de lui livrer, et qu’il n’aimait pas les nains de jardin!
Bon, je me suis un peu planqué, (ils avaient tous peur de lui, sauf ma mère!), quand finalement il est arrivé, ils lui ont apporté sa voiture.
Une petiite bagnole, comme celles que l’on voit sur les terrains de gollf avec des vieux snobs ratatinés dedans.
Dubuffet était excité comme un gosse devant un nouveau joujou, faut dire que le joujou il était drôlement bat! elle était d’un mega jaune vif la caisse et je l’aurais bien voulu moi aussi! Mais pas question que j’y touche à la p’tite auto du vieux! J’étais jaloux!
Alors j’ai pris mon Asahi (pour imortaliser l’objet d’une jalousie qui je le sentais, allait devenir éternelle) et j’ai fait quelques photos de lui  en train de faire des ronds au milieu de ses Hourloupes au volant de son autotamponeuse, tout en me narguant des ses belles dent en or. Dailleurs Il a failli en foutre quelques une par terre (les Hourloupes pas ses dents)! J’sais pas si il avait son permis? Enfin il a eu du bol, y’a pas eu de casse ce jour là!
Bref! en tout cas après son ginkana il était tout jouasse l’ancien, et du coup il s’est planté là, devant moi pour que je lui tire le portrait, vieux cabot le crâne d’oeuf!
j’peux pas dire que l’on soit devenus pôtes depuis ce jour là, mais bon j’ai pu revenir voir ma mère quand il était là, sans me planquer. Mais plus de photos!
Depuis chaque fois que je vois un Dubuffet j’peux pas m’empecher de penser qu’il aurait pu me laisser faire un tour le vieux chameau!

dubuffet-3

dubuffet-5

dubuffet-6

dubuffet-4

dubuffet-8

dubuffet-7

Tagged with: ,